Le socle commun de compétences et connaissances

« La scolarité obligatoire doit au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l'acquisition d'un socle commun constitué d'un ensemble de connaissances et de compétences qu'il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel et réussir sa vie en société ». (L'article 9 de la loi du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école)

- se veut le ciment de la nation : il s'agit d'un ensemble de valeurs, de savoirs, de langages et de pratiques dont l'acquisition repose sur la mobilisation de l'école et qui suppose, de la part des élèves, des efforts et de la persévérance.

- répond à une nécessité ressentie depuis plusieurs décennies en raison de la diversification des connaissances.

- constitue une référence commune, pour tous ceux qui confient leurs enfants à l'école, mais aussi pour tous les enseignants.

- détermine ce que nul n'est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé. L'école doit offrir par ailleurs à chacun les moyens de développer toutes ses facultés.

- La maîtrise du socle à la fin de la scolarité obligatoire ne peut être que globale, car les compétences qui le constituent sont complémentaires et également nécessaires. Il ne peut donc y avoir de compensation entre les compétences requises qui composent un tout.

- organise le contenu du socle commun autour de sept grandes compétences qui définissent ce qu'aucun élève ne doit ignorer en fin de scolarité obligatoire :

  • la maîtrise de la langue française,
  • la pratique d'une langue vivante étrangère,
  • les compétences de base en mathématiques et la culture scientifique et technologique,
  • la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication,
  • la culture humaniste.
  • les compétences sociales et civiques
  • l'autonomie et l'initiative des élèves.

- s'acquiert progressivement de l'école maternelle à la fin de la scolarité obligatoire.

- Un livret personnel permettra à l'élève, à sa famille et aux enseignants de suivre l'acquisition progressive des compétences.

- Afin de prendre en compte les différents rythmes d'acquisition, les écoles et les collèges organiseront un accompagnement adapté : études surveillées, tutorat, accès aux livres, à la culture et à internet. Les élèves qui manifestent des besoins particuliers quant aux acquisitions nécessaires à chaque palier se voient proposer un programme personnalisé de réussite éducative.

® Les compétences sociales et civiques (compétence 6)

 

A – Vivre en société

L’école doit permettre à chacun de devenir pleinement responsable - c'est-à-dire autonome et ouvert à l'initiative - et assumer plus efficacement sa fonction d'éducation sociale et civique.

Connaissances : connaître les règles de la vie collective et comprendre que toute organisation humaine se fonde sur des codes de conduite et des usages dont le respect s'impose ; savoir ce qui est interdit et ce qui est permis

Capacités : être capable de respecter les règles, notamment le règlement intérieur de l'établissement ; de communiquer et de travailler en équipe, ce qui suppose savoir écouter, faire valoir son point de vue, négocier, rechercher un consensus, accomplir sa tâche selon les règles établies en groupe ; d'évaluer les conséquences de ses actes : savoir reconnaître et nommer ses émotions, ses impressions, pouvoir s'affirmer de manière constructive

Attitudes : le respect de soi ; le respect des autres (civilité, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes) ; le respect de l'autre sexe ; le respect de la vie privée ; la volonté de résoudre pacifiquement les conflits ; la conscience que nul ne peut exister sans autrui : conscience de la contribution nécessaire de chacun à la collectivité ; sens de la responsabilité par rapport aux autres ; nécessité de la solidarité

B - Se préparer à sa vie de citoyen

L'objectif est de favoriser la compréhension des institutions d'une démocratie vivante par l'acquisition des principes et des principales règles qui fondent la République. Il est aussi de permettre aux élèves de devenir des acteurs responsables de notre démocratie, ce qui implique notamment la conscience de ses droits et devoirs  et la volonté de participer à des activités civiques.

® L'autonomie et l'initiative (compétence 7)

A – L’autonomie

Le socle commun établit la possibilité d'échanger, d'agir et de choisir en connaissance de cause, en développant la capacité de juger par soi-même.

Connaissances : les processus d'apprentissage, ses propres points forts et faiblesses

Capacités : s'appuyer sur des méthodes de travail, savoir respecter des consignes, savoir s'auto évaluer, développer sa persévérance.

Attitudes : la volonté de se prendre en charge personnellement ; d'exploiter ses facultés intellectuelles et physiques ; conscience de la nécessité de s'impliquer, de rechercher des occasions d'apprendre ; conscience de l'influence des autres sur ses valeurs et ses choix

B – L’esprit d’initiative 

Il faut que l'élève se montre capable de concevoir, de mettre en œuvre et de réaliser des projets individuels ou collectifs. Quelle qu'en soit la nature, le projet - toujours validé par l'établissement scolaire - valorise l'implication de l'élève.

Capacités : définir une démarche adaptée au projet ; trouver et contacter des partenaires, consulter des personnes-ressources ; prendre des décisions, s'engager et prendre des risques en conséquence ; prendre l'avis des autres, échanger, informer, représenter le groupe ; déterminer les tâches à accomplir, établir des priorités.

Attitudes : l'envie de prendre des initiatives, d'anticiper, d'être indépendant et inventif dans la vie privée, dans la vie publique et plus tard au travail, constitue une attitude essentielle. Elle implique : curiosité et créativité ; motivation et détermination dans la réalisation d'objectifs.

http://eduscol.education.fr/cid45625/presentation.html

Ce site, au service du mouvement ICEM34 - pédagogie Freinet, en est à sa troisième évolution (voir : Histoire du site).

Site réalisé par Cédric Serres et Pierre Cieutat, dessins et logo  par Lois René, bandeau par Cécile Dumas.

Contacter les administrateurs

Site réalisé sous Joomla à l'aide de Template creator (merci Cédric) et hébergé chez OVH
Association ICEM34 - association loi de 1901 enregistrée à la préfecture de l'Hérault