Sujet des échanges : le « Quoi de neuf ? »

Le « quoi de neuf ? » dans son organisation

Fréquence et durée :    ® 1 fois par semaine 30 min.   ® 2 fois par semaine (le lundi et le jeudi) 30 min. ® Tous les jours 10 min.

Disposition dans l’espace : le groupe est de préférence en cercle. Les contraintes spatiales et de mobilier ne le permettent pas toujours : les enfants restent donc à leur place habituelle et celui qui prend la parole se place à la vue de tous.

La présidence et l’animation du « quoi de neuf ? »

L’animation du QDN peut-être assurée de plusieurs manières : 

® Un président ceinture orange en comportement gère le QDN (Cf. fiche des maîtres-mots). Il est élu par la classe et s’entraîne à passer la ceinture verte. Ce président peut-être aussi ceinture orange en orateur. Il change régulièrement.

® C’est l’élève qui prend la parole qui anime le QDN. Un élève est alors gardien du temps.

® Tous les élèves deviennent présidents à tour de rôle.

Durée et nature des interventions

Les élèves s’inscrivent sur un tableau ou une affiche (les plus jeunes cochent leur prénom sur une liste). Plusieurs consignes sont possibles pour les interventions :

® aucune : chacun apporte à la classe ce qu’il veut sans contrainte de temps.

® chacun dispose de 2 min pour parler et de 2 min pour répondre aux questions.

® le nombre de questions est limité à 3 : c’est au président d’en choisir les auteurs.

Le président peut demander à un élève si son intervention apporte « du neuf » à la classe. Il peut autoriser des interventions sous forme de mini-exposés.

Comment (re)dynamiser un « quoi de neuf ? »

® Quelles sont nos intentions en tant qu’enseignant concernant le QDN ?

® Recréer le besoin véritable en arrêtant momentanément le QDN et en attendant les réactions au conseil.

® Proposer un sondage d’opinion sur le QDN.

® Mettre dans la classe une table d’exposition et un cahier de beaux textes qui accueillent les objets et les textes présentés au QDN.

® Les enfants peuvent décider de ne pas participer au QDN et sont alors en travail individuel.

Autres réflexions

Nous nous sommes interrogés sur la question du secret expliqué aux élèves concernant les interventions faites en classe. N’est-ce pas une attitude qui vise à écarter les familles de l’école ? Ne détruisons-nous pas les besoins de pouvoir s’exprimer et de rediscuter ailleurs ? Que faisons-nous des informations « graves » entendues au QDN ?

Nous avons pensé parler plutôt de l’interdit de trahison, de moquerie et de préjudice plutôt que de secret.

 

Bibliographie : LAFFITTE René ; « Mémento de Pédagogie Institutionnelle » ; Matrice ; 1999 ; Pages 100 à 106.

Ce site, au service du mouvement ICEM34 - pédagogie Freinet, en est à sa troisième évolution (voir : Histoire du site).

Site réalisé par Cédric Serres et Pierre Cieutat, dessins et logo  par Lois René, bandeau par Cécile Dumas.

Contacter les administrateurs

Site réalisé sous Joomla à l'aide de Template creator (merci Cédric) et hébergé chez OVH
Association ICEM34 - association loi de 1901 enregistrée à la préfecture de l'Hérault