Les félicitations et remerciements lors du conseil

Après une présentation de difficulté au sujet d’un QDN dans une classe qui est phagocyté par les critiques, nous avons lu et entamé une discussion à partir du texte de F. Canac « Mais c’est gentil comment ? » paru en juin dans Echos-PI. (voir annexe)

Certains ont d’abord reconnu des phénomènes similaires vécus dans leur classe.

Les félicitations tendent surtout à accroître les relations entre tuteurs et tutorés. Une sorte de course en tandems s’organise dans la classe. Ces félicitations sont apparues comme la conséquence d’un bon climat dans un groupe. Pour qu’elles interviennent, la première a été posée par l’enseignante et la machine s’est lancée. Au bout d’un moment, les critiques ont disparu. Les premières félicitations sont apparues dans une autre classe en direction des plus petits avant de voir une réversibilité s’installer. Il y a une prise de plaisir certaine à féliciter.

Il a ensuite été noté l’extrême sévérité et exigence que les enfants ont entre eux lors des bilans météo. C’est d’autant plus dommageable que cette sévérité va à l’encontre de l’établissement d’un bon climat dans la classe.

Nous nous sommes alors demandés si le contraire était envisageable, à savoir si la promotion de ces félicitations et remerciements lors des conseils pouvait conduire à l’établissement d’un climat serein dans une classe ?

Les enfants ont-ils des outils qui leur permettent de féliciter, tout du moins autant que pour critiquer ? Qu’en est-il des messages clairs pour sentiments agréables ?

N’y a-t-il pas un problème de disponibilité psychologique des enfants les plus en souffrances pour porter un regard positif sur les autres et éventuellement féliciter ?

Une classe va tenter d’explorer la voie de la « paye thérapeutique » concernant les félicitations dans la classe. En guise de proposition de voir le climat s’améliorer entre les enfants, l’enseignant va leur proposer de payer toute félicitation faite au conseil. A suivre et à évaluer lors du prochain ChamPIgnon…

Une autre classe va tenter l’introduction d’un « tableau des petits bonheurs », lieu où les enfants vont pouvoir écrire ce qu’ils ont pu repérer de positif pour le groupe. Afin de donner un sens voire un désir à cette action, il a été envisagé de faire débuter le bilan météo par la lecture de ce panneau.

Enfin, nous avons esquissé l’idée des remarques positives, qui correspondent au penchant des remarques de gênes faites par les présidents et les référents.

Ce site, au service du mouvement ICEM34 - pédagogie Freinet, en est à sa troisième évolution (voir : Histoire du site).

Site réalisé par Cédric Serres et Pierre Cieutat, dessins et logo  par Lois René, bandeau par Cécile Dumas.

Contacter les administrateurs

Site réalisé sous Joomla à l'aide de Template creator (merci Cédric) et hébergé chez OVH
Association ICEM34 - association loi de 1901 enregistrée à la préfecture de l'Hérault