Conférence Roland Charnay

La résolution de problèmes.

La résolution de problèmes :

 

  • Comme source d’apprentissage (c’est parce que le problème se pose que de nouvelles connaissances apparaissent).
  • Comme moteur d’apprentissage.
  • Comme critère d’apprentissage et d’évaluation (Une connaissance est maîtrisée dès lors qu’elle est disponible pour de nouveaux problèmes).

Etats des lieux (à la vue des évaluations de fin des cycles) :

 

  • Difficultés de lecture voire de déchiffrage (5% en très grande difficulté, 10 % en  difficulté).
  • Procédures possibles de niveaux différentes : CP à CM2.

Questions : qu’est ce qui fait qu’un élève va utiliser telle procédure plutôt qu’une autre ?

  • Les élèves manquent d’autonomie, de prise d’initiative, de capacité de réinvestissement des connaissances et de créativité. A contrario, ils savent appliquer dans des situations très significatives.
  • Retard sur le raisonnement (déduction).

Il faut orienter nos efforts vers le raisonnement.

Analyse des difficultés :

 

  • Ce n’est pas uniquement un problème de maîtrise de la  langue.
  • Il faut être attentif à l’aspect social et culturel (contexte du problème).
  • Les pratiques des enseignants sont mises en cause : utilisation de données chiffrées et pas en lettres, des énoncés très orientés, des notions nouvelles suivies de problèmes d’application….
  • Erreur conceptuelle (concept mathématique non maîtrisé : la réduction et l’agrandissement par ajout ou par proportionnalité)

Analyse sommaire des difficultés :

Connaissances Connaissances et contrat
  • En lecture
  • Sur le monde (contexte)
  • Mathématiques (raisonnement …)
  • Sur ce qui est attendu
  • Sur ce qui est permis
  • Sur ce qui marche souvent
 

Pistes de travail :

Apprendre ce qu’est chercher. Ce mot a un sens double :

  • Chercher parmi les solutions expertes déjà éprouvées (le serrurier cherche dans son trousseau de clefs) : « cherche dans ta tête ».
  • Chercher, manipuler, bricoler une solution nouvelle, originale (le serrurier fabrique une nouvelle clef pour son trousseau) : « fais comme le chercheur ».

L’importance des problèmes pour chercher réside en deux points :

  • Problèmes avec solutions non expertes permet de diagnostiquer les faux bons élèves qui ne savent qu’appliquer (ces élèves entrevoient leur limite en 4°).
  • Chercher une solution originale (problèmes ouverts par IREM Lyon : confrontation avec des problèmes des le début d’années).

Exploiter la diversité des procédures :

 

  • Favoriser cette diversité.
  • Privilégier plutôt la mise en commun que la correction..
La correction Mise en commun
Les élèves penseront qu’il faudra aboutir, pour ce type de problème, à la solution unique.

Les élèves seront amenés à inventorier les résolutions possibles, débattre de la validité des résultats, de les comparer.

La diversité est possible.

Et la trace écrite ?

  • Si l’objectif est la recherche, il est atteint.
  • On peut demander aux élèves de copier celle qui semble réutilisable à leurs yeux.
  • Ecrire toutes les procédures ce qui donne une image de la diversité.
  • Travailler sur l’argumentation et sur la validation, la vérification.

 

 

 

Des problèmes pour apprendre :schem conf charnay

Questions en suspens ?

 

Toute notion nouvelle peut-elle être problématisée ?

Le problème peut-il être au cœur des apprentissages ?

Pistes :

 

  • Épistémologique.
  • Didactique
  • Mise à l’épreuve dans des conditions réelles d’enseignement.

3 certitudes voire banalités :

 

  • Pas faire l’économie de la problématisation.
  • Pas se limiter aux définitions, résultats et techniques.
  • Ne pas oublier que la justification et la preuve sont au cœur des apprentissages.

Ce site, au service du mouvement ICEM34 - pédagogie Freinet, en est à sa troisième évolution (voir : Histoire du site).

Site réalisé par Cédric Serres et Pierre Cieutat, dessins et logo  par Lois René, bandeau par Cécile Dumas.

Contacter les administrateurs

Site réalisé sous Joomla à l'aide de Template creator (merci Cédric) et hébergé chez OVH
Association ICEM34 - association loi de 1901 enregistrée à la préfecture de l'Hérault