Quand j'arrive, ça se passe comment ?

 

parcRLundi de vacances, je me suis levé tôt pour arriver avant 10h30 à St Pancrace - Pont St Esprit. Malgré les quelques encombrements, je suis dans les temps, c'est que je voudrais bien avoir le temps de prendre la mesure des lieux et des personnes avant de commencer. Grâce au plan d'accès, j'ai finalement trouvé le lieu et je suis enchanté. Les paysages traversés sont magnifiques. 

Aussitôt arrivé, je ne suis pas le premier, il y a déjà du monde qui grouille. Certains papotent l'air à l'aise, d'autres font des badges ou boivent un thé ou un café. Quelques-un courent avec des papiers à la main et surtout un chapeau bizarre (tiens, on dirait que ce sont les organisateurs …). Je me dirige vers l'un d'eux. 

-Salut, bienvenue à toi ! je suis ravi de t'accueillir ici. Je m'appelle Cédric.

-Merci je suis également content d'arriver, je m'appelle Célestin.

-Viens je vais te montrer où poser tes valises. 

-Je te remercie, il est vrai que j'aimerais avoir un coin pour me retrouver avant de descendre dans toute cette agitation. piscineR

-Pour le repas coopératif, tu pourras déposer tes produits sur cette table, ils seront transportés ensuite dans le frigo, et nous les sortirons à 12h30. Ah ! Voici Cécile, elle va t'indiquer ta chambre. Prends le temps de t'installer, puis tu pourras aller à la table d'inscription là bas, tu rencontreras Etienne et Iza, ils te donneront un plan avec le lieu de ton premier atelier. Il débutera à 11h00, dans une des salles de ce batiment. Bon stage à toi. 

-Merci et donc, bonjour Cécile…

Je suis ma logeuse, un escalier, un couloir, des portes, et ma chambre… enfin une chambre car, je vais la partager, mais elle est tout confort, salle d'eau, toilettes, les draps et les serviettes de bain sont fournis. C'est parfait, vraiment l'accueil est parfait. Après avoir écrit mon nom sur l'affiche de la porte, Cécile prend congé tout en me souhaitant une bonne installation. C'est vraiment agréable d'être aussi bien accueilli et de recevoir autant de sourires… Je sens que ce stage va être des plus ressourçants. 

Plein d'énergie je redescends et finalise mon inscription, chouette je commence avec l'atelier texte libre que j'avais choisi en premier. Le plan est clair, mais je décide de visiter la salle, non sans me prendre un bon thé auparavant. J'ai beau regarder mais je ne vois aucune tête connue, tout de même je m'inquiète un peu. Je recroise Cédric et Cécile, leur sourire me réconforte. 

terrasseR

11h, installé dans la salle, je discute déjà avec un autre stagiaire, quand l'animateur du stage nous invite à commencer. Après un bref discours d'introduction et d'accueil pendant lequel nous sont rappelées les règles de base valable sur la durée du stage (je suis bienveillant, le contenu des ateliers est confidentiel, je respecte la parole de l'autre) , nous entamons des jeux de présentations un peu comme ceux que nous faisons au début d'année avec les élèves. L'animateur nous invite à proposer nous aussi des variantes ou d'autres idées de jeu. Je me sens en lien déjà avec mes camarades de stage, dans ce petit groupe. Nous poursuivons ce temps par le travail sur le texte libre. Incroyable, cette technique va me permettre de mettre en place le texte libre dans ma classe dès la rentrée. 

Ah non ! déjà 12h30 il faut s'arrêter, et moi qui avais plein de questions. Bon c'est le repas coop, avec mes camarades du groupe, nous nous dirigeons vers le lieu de réjouissance tout en devisant sur ce que nous venons de vivre. Je comprends que certains ont déjà expérimenté le texte libre, et peuvent répondre à mes questionnements … c'est en dehors d'un atelier, mais bon… j'en profite :)

 

Alors là, je suis couffle (comme on dit par chez nous), le repas coop, c'est pas fait pour maigrir. Tout à l'air si délicieux que l'on a envie de gouter de tout, d'ailleurs c'est ce que j'ai fait… enfin presque, parce que vraiment il y en a à foison. Je continue à discuter avec des personnes du groupe. J'observe les enfants présents, là. Je n'y avais pas vraiment fait attention ce matin mais ils sont assez nombreux. Ils vaquent entre les plats, courent d'un coté de l'autre, viennent chercher du réconfort, la bienveillance ambiante les porte, finalement c'est apaisant. alleeR

Déjà 14h30 ! Tout est rangé, et nous nous dirigeons vers la salle de conseil où nous accueillent les organisateurs en chapeau. 

Je m'installe…

<Spoil>Il est impossible de prévoir le contenu de ce conseil compte tenu du fait qu'il dépend des stagiaires, cette partie du déroulé a donc été supprimée.</Spoil>

Wahou ! Quelle richesse de propositions. Mais je n'aurais jamais le temps de tout faire ? Rhhhhaaaaa !

Tout de même, je profite de la pause pour aller reprendre un peu mon souffle dans un coin de verdure, à l'ombre. L'atelier suivant va commencer et je suis impatient de le faire, d'autant que je l'ai proposé :). 16h à 18h. 2heures de travail avec 7 collègues sur l'autorité éducative dans la classe. 

18h je finis l'atelier enchanté et en chantier. Tout se bouscule dans ma tête. Je vais pouvoir modifier en profondeur ma façon de faire la classe, d'intégrer les élèves, de leur parler, et tout cela va les aider à mieux être en classe et donc à mieux apprendre. Sûr que pendant le bilan, dans 15 minutes, je vais proposer des suites de cet atelier car j'ai besoin de créer des outils. 

Le bilan commence à l'heure, c'est d'abord un bilan météo, puis nous proposons des idées d'ateliers pour le lendemain. Elles seront notées sur des papiers et si un stagiaire souhaite animer l'atelier, il pourra s'inscrire sur la feuille, cela rendra possible l'atelier. Comme j'ai envie de poursuivre mes outils, je fais ma proposition et me propose comme animateur de l'atelier. Mais les autres propositions me font de l'oeil, je crois que je devrais choisir… Bast, la nuit porte conseil et d'ailleurs nous organiserons la journée demain matin au conseil de 9h15. 

Tout de suite, une belle soirée se profile à l'horizon avec des propositions de jeux de plateaux, de danses, de musiques, de discussions … Ah! mais, il faut penser à manger, enfin à l'apéro ! Je ne lâche pas Patrick, c'est lui le responsable, et aux dires des anciens, il parait qu'il s'y connait. 

Je ne vous dirai pas à quelle heure je me suis couché, mais même à cette heure, j'ai eu du mal à m'endormir tant les idées tournaient dans ma tête… 

BIP. BIP. BIP. 8h00 BIP. BIP. BIP. aaaaalllé, une bonne douche et ça repart ! 

 

Alors, ça vous tente ? …

Cédric

 

 

 

 

Ce site, au service du mouvement ICEM34 - pédagogie Freinet, en est à sa troisième évolution (voir : Histoire du site).

Site réalisé par Cédric Serres et Pierre Cieutat, dessins et logo  par Lois René, bandeau par Cécile Dumas.

Contacter les administrateurs

Site réalisé sous Joomla à l'aide de Template creator (merci Cédric) et hébergé chez OVH
Association ICEM34 - association loi de 1901 enregistrée à la préfecture de l'Hérault